Compenser la baisse de rémunération liée à l’activité partielle par la monétisation de jours de congés

Le 28 septembre 2020  / Dans Actualité Paie

Un accord d’entreprise ou de branche peut autoriser la monétisation de jours de repos excédant 24 jours ouvrables, dans la limite de 5 jours par salarié.

En effet ces dispositions, applicables jusqu’au 31 décembre, visent à compenser les baisses de rémunération liées à l’activité partielle dans le cadre du Covid.

L’URSSAF précise les modalités de mise en œuvre et le régime social applicable à ces revenus de remplacement.

Vous pourriez aimer aussi

En 2022, changement de collecteur et de périodicité pour les contributions formation professionnelle et la taxe d’apprentissage

Le 12 juillet 2021  / Dans Actualité Paie

L’URSSAF sera en charge de la collecte des contributions légales de formation et taxe d’apprentissage à compter de janvier 2022. Ainsi l’employeur déclarera en DSN et réglera chaque mois la…

Lire plus 

Versement mobilité : qui est concerné ?

Le 6 juillet 2021  / Dans Actualité Paie

Le versement mobilité est une contribution locale des employeurs, recouvrée par l’Urssaf afin de financer les transports en commun dans les régions, les départements et les communes. Quels employeurs sont…

Lire plus 

Congé de paternité et d’accueil de l’enfant : les nouvelles règles au 1er juillet 2021

Le 1 juillet 2021  / Dans Actualité Paie

La durée du congé de paternité et d’accueil de l’enfant est portée de 11 à 25 jours pour les enfants nés à partir du 1er juillet 2021. Toutefois, le congé…

Lire plus